Avant d’acheter du matériel industriel en ligne ou dans un magasin, vous devez connaître l’équipement qu’il vous faut. De ce fait, il est primordial de savoir l’utilité du rail coulissant et des glissières télescopiques. Il faut également être en mesure de différencier les modèles qui existent afin de dénicher celui qui répond le mieux à vos attentes.

Focus sur la glissière

Connue aussi sous la dénomination de coulisse, il s’agit d’une structure à rainure. À l’intérieur de celle-ci, on retrouve une partie mobile qui coulisse. Pour effectuer ce mouvement de glissement, le rail coulissant est muni de billes. Ces derniers sont fortement appréciés pour leur faible résistance au coulissement. Grâce à ce dispositif, le module peut librement se déplace suivant le sens du guidage linéaire. Il est important de préciser que la vitesse maximale de glissement est de 0.25 mètre par seconde.

Sur le marché actuel, il existe trois principales sortes de coulisses. En premier lieu, on retrouve la glissière télescopique. Il est constitué de fragments en métal. Ceux-ci se patinent grâce à des roulements à billes. En fonction de l’extension recherchée, cette coulisse peut avoir entre 2 et 4 composants. Elle se distingue surtout par ses systèmes d’arrêts en fermeture et en ouverture. En deuxième lieu, il y a le rail de guidage linéaire. Il est capable de porter une charge de 600 kg. Pour glisser, il utilise des billes ou des galets.

Un accessoire plus incontournable certains domaines

Le rail coulissant est principalement utilisé dans le secteur industriel. Il est également employé par les professionnels de l’aménagement et de la construction. Cet équipement est devenu inévitable pour compartimenter une salle spacieuse en plusieurs box. Grâce à la résistance négligeable des billes, vous pouvez modifier l’agencement de la pièce en toute simplicité. Ce système est aussi utilisé par les fabricants de mobiliers, pour faciliter l’ouverture et la fermeture des tiroirs et/ou des portes des armoires. L’un des principaux avantages de cet accessoire, c’est le fait qu’il est silencieux.

Le rail coulissant fait partie des éléments incontournables aux fabricants de porte à galandage. En effet, pour ouvrir et fermer une portière coulissante, il est nécessaire de la relier à un dispositif de guidage linéaire. Il faudra également un autre système qui servira à supporter le poids de l’ensemble.

Le rail coulissant est un composant inévitable aux appareils à commande numériques. On retrouve ces dernières dans la plupart des usines de fabrication. Le principe est le suivant : pour faire une action précise, l’ordinateur commande les bras automatiques. Pour se déplacer, ceux-ci utilisent un mécanisme de guidage linéaire.

Quelques points à connaître sur cet accessoire

La majeure partie des glissières télescopiques est fabriquée à partir de l’acier, de l’inox ou de l’aluminium. Chaque matériau possède ses propres points forts ainsi que ses inconvénients. L’acier se distingue par sa polyvalence. De son côté, l’aluminium présente l’avantage d’être léger. L’inox, quant à lui, ne craint pas la corrosion. Avant de procéder à l’achat d’un rail coulissant en ligne, il est primordial de bien choisir le matériau utilisé lors de sa fabrication.

En ce qui concerne la capacité de charge des rails coulissants, elle variera d’un modèle à un autre. Pensez à bien vous renseigner avant d’acheter et de poser cet équipement. Certaines structures peuvent supporter jusqu’à 600 kg.

Afin d’éviter tout dysfonctionnement, vous devez confier le montage d’un rail coulissant ou d’une glissière télescopique à un professionnel. Ce dernier possède les compétences nécessaires pour réussir les différentes étapes de la pose de cette structure. À moins d’être un bricoleur confirmé et de vous y connaître en matière de guidage linéaire, vous ne devez pas le faire.