Une chaîne de montage est un ensemble de postes de travail disposés dans un ordre préétabli dont l’objectif consiste à succéder les opérations d’assemblage des composants d’un produit. Le montage se caractérise par l’emploi d’un convoyeur mécanique transportant le produit en cours de montage d’un poste à un autre.

Description des lignes de montage ou chaîne de montage

Les lignes de montage sont déterminées par le degré d’automatisation des chaînes ainsi que leur nombre et le délai de production de chaque poste. Le transfert des pièces maîtresses d’une ligne automatisée se fait grâce à un simple convoyeur à rouleaux notamment par la libération manuelle de l’élément après action. Quant à une chaîne de montage fortement automatisée, les transferts se font de manière chronométrée et paramétrée.

Sur chaque poste, un robot ou des ouvriers effectuent une liste de tâches spécifiques. Le poste de travail s’adapte aux tâches qui sont documentées par une gamme d’assemblage. Pour réussir une ligne de montage et garantir l’équilibrage des postes, il est nécessaire que les actions effectuées à chaque poste se fassent dans un délai proche ou identique aux autres.

La chaîne de montage, le secret de fabrication des usines Ford

L’ancienne usine Ford de Island Park à Détroit est actuellement un entrepôt. Il y a 100 ans, on assista dans les usines Ford le travail à la chaîne. Ce système de travail a transformé la société américaine. Le fait de systématiser les gestes accomplis par les ouvriers, l’industriel Henry Ford le fondateur du constructeur automobile Ford a réussi à réduire les coûts de production et à proposer des voitures à la portée de toutes les bourses.

Le mode de travail qui est la pièce maîtresse du fordisme est actuellement un héritage qui perdure à travers différentes industries. Les fabricants de céréales ou encore des fabricants de cercueils se sont convertis au travail à la chaîne. Ford a réussi l’exploit de réduire le temps de fabrication de la Ford modèle T de 12 heures et demie à 93 minutes.

L’évolution du travail à la chaîne

Grâce au travail à la pièce-maîtresse du fordisme, le constructeur automobile a réussi à réduire le coût du Modèle T de 850 $ à 260 $. Le concept de travail à la chaîne n’a pas énormément évolué. La seule différence par rapport à l’apparition de ce style de production est que le processus de production a vu l’avènement de la machine. Actuellement seules 500 personnes travaillent à la chaîne à l’usine Ford du Michigan alors que chaque jour plusieurs centaines de Ford Focus et de C-Max sont produites.