Comment choisir son étiqueteuse industrielle ?

étiqueteuse industrielle

Publié le : 21 août 20233 mins de lecture

Une étiqueteuse présente de nombreuses fonctionnalités. Entre autres, elle peut imprimer les prix de vos produits, étiqueter les emballages, organiser les classeurs. Cet appareil se décline dans de nombreux modèles : automatique, semi-automatique, manuelle. Avec autant de modèles sur le marché, un entrepreneur peut se sentir perdu. Ce guide livre quelques conseils pour pérenniser votre achat en matière d’étiqueteuse impression pose.

Appareil polyvalent et pratique

Cet appareil est capable d’imprimer des étiquettes adhésives ou non sur des supports différents comme les plastiques, les emballages en papier ou en carton, les récipients en métal ou en verre, le textile.

L’etiqueteuse industrielle facilite également l’étiquetage des produits. En effet, elle est capable de poser des étiquettes sur une série de produits dans un court délai. Ceci procure un gain de temps considérable pour son utilisateur.

Ces accessoires sont classifiés en trois catégories en fonction de leurs fonctionnalités :

  • Étiqueteuse : imprime des étiquettes destinées à des supports différents. L’utilisateur peut personnaliser la taille et la police des caractères.
  • Imprimante d’étiquettes : plus avancée et plus grande que le modèle précédent, elle est connectée à un ordinateur.
  • Pince à étiqueter : modèle manuel surtout employé dans les commerces pour poser les références et les prix.

Différents types d’étiqueteuses

Une étiqueteuse industrielle existe en plusieurs versions sur le marché :

  • automatique ;
  • semi-automatique ;
  • manuel.

Un appareil manuel est destiné à un usage de faible cadence. C’est le cas du marquage des produits dans l’agroalimentaire. Il peut aussi être utilisé pour l’étiquetage des prix.

L’étiqueteuse semi-automatique est adaptée à un usage professionnel. Néanmoins, malgré l’automatisation du processus, une intervention humaine est nécessaire. L’utilisateur assure le positionnement des produits au bon endroit.

L’étiqueteuse automatique peut être linéaire ou rotative. La première est équipée d’un convoyeur qui achemine les produits jusqu’au poste d’étiquetage. La seconde fonctionne grâce à un carrousel pour l’acheminement.

Critères à retenir au moment de son achat

Au moment de l’achat, voici les critères à prendre en compte :

  • Le type : l’intéressé doit choisir un appareil adapté à son activité. À titre d’exemple : il existe une étiqueteuse spécifique pour les vêtements dans l’industrie textile.
  • La forme : ce critère dépend du support à étiqueter : plat, conique, carré, cylindrique. Certains appareils sont polyvalents, à l’utilisateur d’évaluer si l’investissement en vaut la peine.
  • La quantité : la cadence de pose dépend de l’activité de l’intéressé. S’il produit un nombre important d’articles, une étiqueteuse automatique demeure la meilleure option.
  • Étiquettes : choisir un distributeur qui assure également l’étiqueteuse impression pose.

Plan du site